Le gel de printemps est la première inquiétude du Vigneron

                                     NB: Données Chambre d'Agriculture du Loir-et-Cher

 

Quelques dates:

Depuis 1988, le vignoble du Loir-et-Cher a subi de nombreux gels, avec des conséquences plus ou moins marquées

- 1990: Gel sur certains secteurs des Coteaux du Cher, avec peu d'incidences

- 1991: Gelées noires avec des conséquences  catastrophiques pour l'économie viticole du Loir-et-Cher: 400 000 HL de pertes de récolte

- 1994: Gel sur une grande partie du Loir-et-Cher: 250 000 HL de pertes de récolte

- 1997: 120 000 HL de pertes de récolte

- 1999: Gel sur le vignoble de Cheverny

- 2001: Gel sur le vignoble de Cheverny

- 2012: Gel sur le vignoble de Touraine et Cheverny

- 2013: Gel sur le vignoble de Touraine, Touraine-Mesland et Cheverny

- 2016: Gel sur le vignoble de Touraine et Cheverny

- 2017: Gel dans tout le vignoble du Loir-et-Cher

Afin de parer au mieux à cet aléas climatique devenu récurrent, et donc de préserver une partie du vignoble, il a été décidé d'installer des Tours Anti-Gel. Le principe de la tour à vent consiste à assécher l'air au niveau des bourgeons de la vigne, en le mélangeant à celui plus chaud présent en altitude, grâce à une hélice de 6m d'envergure située au sommet d'un pylône d'environ 10m de haut. En période de gel, celle-ci est mise en route au moment où la température descend en dessous de 1,8°C et est arrêtée vers 9-10h. La surface protégée par cette installation est de l'ordre de 5Ha pour une température allant jusqu'à - 4°C.

Au printemps, les dégâts provoqués par les gelées sont devenus fréquents. A cette saison, la vigne est sensible dès l'apparition des jeunes feuilles qui sont riches en eau. En situation de forte humidité, les jeunes pousses peuvent geler à partir de -2 à -3°C, alors qu'en situation plus sèche (hygrométrie < 60%), elles peuvent résister à -4 voire -5°C. Ces gelées n'entrainent pas la mort de la vigne mais peuvent détruire la récolte. Elles prennent la forme de gelées blanches (refroidissement des organes végétaux et du sol par rayonnement) ou de gelées noires (arrivée de masses d'air froid et sec à une température en général de -7 à -9°C, associée à du vent.

Les bourgeons prennent alors une teinte marron et dessèchent, c'est la perte de la récolte à venir.

Ces installations ont bénéficié des aides du FEADER et du Conseil Régional.

Commune de Feings: Lieu dit:   La Carelle

Commune de Feings: Lieu dit:    Plaine des Fromentaux

Commune de Fresnes: Lieu dit:  Le Meneuil

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée par le bruit lors de leur fonctionnement, espérons votre compréhension et espérons devoir nous en servir le moins possible.

© 2015 SARL ELM.  Créé avec Wix.com